Pour être performants… entourez-vous de martiens !

« L’entreprise protège, en le laissant tranquille, le « bon soldat », et se méfie de ceux qui ont trop d’idées.

La tendance est au clonage, au rejet des candidats atypiques ou indociles « . (1)

En période de crise, l’instinct porte souvent au repli : cette citation de février 2006 reste d’actualité.

Une crise est un changement profond par nature.

Si vous faites ce que vous avez toujours fait, vous obtiendrez ce que vous avez toujours obtenu.

Se recentrer sur les fondamentaux est une clef. Il faut en même temps s’entourer de personnes différentes, et mieux, de personnalités différentes.

C’est courir la chance de concevoir mieux que les autres les adaptations nécessaires et d’innover pour se repositionner idéalement dans le nouveau contexte.

Pour que les changements actuels de l’environnement économique soient pour vous une opportunité, entourez-vous aussi de personnalités atypiques. Quitte à ce qu’elles soient vues comme des martiens dans un premier temps !

(1) Lu dans Acteurs de l’économie – Rhone-Alpes. Fév. 2006.


Un commentaire

  • Alain Pollard:

    Cher Olivier,
    Le problème avec les martiens c’est qu’ils sont rares.
    Selon Carol Dweck professeure de psychologie à Stanford, il existerait deux types de personnalités : ceux qui pensent que le talent est inné – on en a ou on n’en a pas – et ceux qui pensent que le talent se construit et se cultive.
    Il ne s’agit donc pas tant de recruter des martiens que de cultiver les talents.
    La suite sur mon blog http://blog.alpin.pro/le-voyage-ou-la-destination/#more-358 et le billet « Le voyage ou la destination »
    Amitiés
    Alain

Rendez votre prochain événement exceptionnel !
Contactez-nous