Germe – Journée Découverte Gouvernance Cellulaire – FAQ

Gouvernance Cellulaire

Journée découverte Germe

Questions Fréquentes

Comment se situe cette journée au sein du cursus « Performance et Humanisme dans un monde incertain » animé chez Germe par Olivier Soudieux ?

Deux journées sont proposées, et une en réflexion.

La journée « Dans les univers incertains complexes, comment (re) créer l’efficience collective ? »

1- Ce qui crée les conditions de la motivation et de l’engagement dans un monde incertain.
C’est le socle !

2- Les influences de la façon dont j’agis –en tant que manager- :

+ comment tuer l’engagement… parfois en 5mn (tout en voulant bien faire)
Examens d’erreurs subtiles liées à des confisions en matière de de prise de décision et de positionnements, dans un univers incertain

+ comment démultiplier positivement l’engagement, soutenir l’action collective, et obtenir au final des résultats positifs -opérationnels et en terme d’expérience humaine- dans proportions surprenantes.

Cette journée a été créée pour répondre aux attentes suivantes fréquemment exprimées au sein des groupes Germe:

  • Des apports sur comment motiver leurs équipes dans un monde incertain (où il y a toujours des menaces de rachat qui pèsent, où les hauts dirigeants changent tout le temps).
  • Eux-mêmes -les participants personnellement- se sentent motivés, par contre ils ont l’impression de devoir tirer leurs équipes et se demandent comment y parvenir.
    Ou plutôt ils se demandent comment ils pourraient ne pas avoir besoin de devoir agir pour le garder en mouvement au quotidien, comment faire pour que ces équipes avancent d’elles-mêmes et par elles-mêmes.

Cette journée s’inscrit dans une thématique « le manager et son équipe » et non « le manager et son développement / face à lui-même » (même si bien sûr, -en questionnant la posture-, il est aussi question de soi). L’intention est bien « re-créer de l’efficience collective » dans le mode VUCA d’aujourd’hui.

 

La « journée découverte – La Gouvernance Cellulaire enrichie par les expéditions extrêmes »

Des entreprises et équipes
économiquement Performantes et humainement Vivantes

Gouvernance Cellulaire / Holacratie: quelles différences ?

Quelques bénéfices communs :

Holacratie et Gouvernance Cellulaire font que les tensions sont traités séparément (on ne mélange plus tout) et à fond. Les deux font appel à la notion de rôle.

——

L’Holacratie adresse de façon très pertinente l’efficacité opérationnelle à travers l’usage des rôles. Elle est réputé traiter aussi du sens -ce qu’elle fait partiellement-.
Et toute personne est libre d’apporter toute nature de tensions dans les réunions de triage.

Pour autant, mon expérience d’accélération de la transformation des organisations m’a fait constater les tensions opérationnelles constituent souvent la quasi exclusivité des natures de tension effectivement traitées.

L’Holacratie protège l’efficience opérationnelle des interférences de l’Humain (jeux de pouvoirs, peurs fantasmées…), ce qui est parfait.

Mais la symétrie manque.

Sauf dans le cas rare d’une culture d’entreprise où la prise en compte de l’Humain est  déjà profondément incarnée dans ses dimensions relationnelles et émotionnelles, l’Humain, lui, n’est pas, suffisamment prise en compte. Ou il doit l’être via des dispositifs complémentaires à l’Holacratie en tant que telle.

——

Entre autre différence essentielles, la Gouvernance Cellulaire apporte en plus le pilotage et le renforcement et l’expérience de ce que nous voulons vivre ensemble en termes d’émotion, de qualité des interactions et de relation.

Elle adresse explicitement l’Humain et contient des rendez-vous collectifs dédiés pour réguler les expériences relationnelles et émotionnelles, personnelles et collectives, avec des processus conçus spécifiquement pour la régulation relationnelle au quotidien et la restauration relationnelle quand nécessaire.

L’efficience opérationnelle reste protégée des interférences de l’Humain.
L’Humain est en retour protégé du dictat de l’opérationnel (ex : la pression du résultat court terme qui fait remettre à plus tard –ou sous le tapis– le traitement des tensions relationnelles/émotionnelles)

En gouvernance cellulaire, on se parle opérationnelle de rôle à rôle, sans perdre de l’énergie à des circonvolutions d’un parler politiquement correct. On se parle de personne à personne en matière relationnelle/émotionnel/régulation des interactions.

Et les deux dimensions sont pleinement incarnées et nourries, et prise en compte en profondeur.

Votre groupe a déjà fait une journée sur l’Holacratie ou envisage une telle journée :
La journée gouvernance cellulaire est-elle redondante ou complémentaire ? Quelle est la différence ?

dsdsqd

Rendez votre prochain événement exceptionnel !
Contactez-nous