Crises (sanitaires, financières…): quels enseignements ?

Qu’elles soient choisies ou subies les ruptures créent des opportunités qu’il faut saisir.
Immédiatement ; malgré de possibles effets de surprise et des faits impossibles.

Et parce qu’elles sont le terreau de la performance dans les paradigmes émergents.

 

Les caractéristiques structurantes de l’univers professionnel ont fusionnées avec celles rencontrées au sein des expéditions en environnement extrême : des espaces qui vont des pays à l’oxygène rare à la banquise, en passant par les eaux parfois tumultueuses du kayak tracté par cerf-volant en pleine mer.

Deux des clefs essentielles ce que j’ai apprise au fil de mes expériences en terrains peu prévisibles :

 

– La capacité d’adaptation, la vélocité, l’autonomie responsable, et la prise de décision au plus proche de l’action priment sur la conformité et la subordination absolue ;

– Ces capacités dépendant de la raison d’être, du mode d’organisation opérationnel, de la qualité des interactions.

De ce point de vue, les organisations calquées sur le vivant disposent d’atouts essentiels.
Il y existe aujourd’hui des réponses opérationnelles qui font les organisations efficientes dans un monde incertain et complexe.

Car l’intelligence de ces organisations est de créer l’efficience en conjuguant réellement la performance opérationnelle et l’Humain ; en maillant à la fois agilité projet et ajustement dynamique et continu.

Grâce à des structures et gouvernance auto-adaptatives, elle se reconfigurent en temps réel, de façon fluide, au quotidien et en cas d’événement aiguë, en résorbant en continu les écarts entre ce que l’organisation est et ce qu’elle devrait être, ce que l’organisation fait et ce qu’elle devrait faire. (Par exemple, en s’appuyant sur l’Holacratie).

Mieux, en disposant aussi d’instances organisées de régulation du relationnel et des interactions, en continu et à haute vitesse, elles font que chacun(e) exprime sereinement sa meilleure performance, en particulier quand le cadre habituel a été perturbé. Elles font aussi progresser, ainsi, chacun en étant témoin du comportement modélisant des personnes les plus à l’aise sur les registres relationnels et émotionnels. C’est un des atouts incomparables, en particulier, de le Gouvernance Cellulaire.

Enfin, pour les organisations les plus avancées, elles tirent parti, aussi, des modes de fonctionnements personnels et tirant parti des préférences cérébrales individuelles (voir ActionType, Elément humain,…).

Une crise sanitaire, sa prolongation en terme de conséquence économique, et l’onde de choc qui s’ensuit dans les espaces financiers, sont autant de signes de confirmation qu’aller vers ces alignements est à la fois pertinent et une question de survie pour l’entreprise. Une bonne nouvelle étant qu’ils soutiennent et démultiplient la fois la performance économique et l’épanouissement des collaborateurs.

La récurrence des événements atypiques (crise financière des subprimes, coronavirus, …) nous impose –et nous offre en même temps– le cadre pour se réinventer en étant un acteur responsable et un facilitateur des changements qui permettent simultanément de faire prospérer l’entreprise et de prendre soin des personnes.

 

Face aux turbulences et aux incertitudes -en cours ou à venir-, êtes-vous bien équipé ?

Vous êtes-vous « reconfiguré » au plus vite au mieux ? Et serez-vous en mesure de le faire à nouveau dans le prochain nouveau contexte imprévisible ?

A la suite d’une crise, il serait illusoire d’imaginer qu’au futur l’environnement initial va simplement être restauré à son exact état antérieur. Pour autant, des solutions opérationnelles existent.

Et pour naviguer sereinement et performer ensemble en eaux calmes, et lorsque le cours s’accélère et devient plus imprévisible.

Aimeriez-vous à la fois rassurer sur l’existence solutions, soutenir les évolutions culturelles requises si tel est le cas, ouvrir les esprits sur les postures adaptées, et accélérer la transformation des modes d’actions dans votre organisation ; voire transformer l’incertitude d’une contrainte subie en un avantage concurrentiel ?

C’est ce à quoi les crises telles que celle du Coronavirus nous invitent.

Rendez votre prochain événement exceptionnel !
Contactez-nous